Envoyer un email | 03-29-70-60-23 | Lun - Ven, 9h-12h | 13h-17h

Conseils et bonnes pratiques

Du tri dans nos égouts

Des habitudes qui coûtent cher et dégradent l’’environnement. Jeter dans le réseau d’assainissement des objets grossiers ou des produits toxiques à des répercussions économiques et environnementales importantes. Le délestage dans le réseau de lingettes (même biodégradables), de bouteilles, d’huiles de vidange obstrue les canalisations et bloque les pompes de relevage. Les agents communaux doivent, de ce fait, intervenir régulièrement pour remettre en état ces équipements. Ce travail ingrat se traduit inévitablement par une augmentation du prix de l’eau.

Quelques chiffres :

Surcoût estimé entre :

  • 15 et 20 000 €/an pour un service d’eau de 3 000 usagers
  • 2500 à 5000 €/an pour un service d’eau de 500 usagers

Quantité d’objets grossiers déversée :

  • 3 t/an pour un service d’eau de 3 000 usagers
  • 500 kg/an pour un service d’eau de 500 usagers

Pour ne pas obstruer les canalisations, bloquer les pompes de relevage ou polluer l’environnement :

Je ne jette pas dans les toilettes ou éviers :

  • huile de friteuse
  • huile mécanique
  • aliments
  • graisses
  • lingettes (même biodégradables)
  • serviettes hygiéniques-tampons
  • couches
  • piles et solvants

Je ne jette pas dans les égouts :

  • canettes en aluminium
  • bouteilles plastiques
  • serpillère
  • peinture
  • huile de vidange
  • détritus
  • produits toxiques
  • vidange de fosse septique