Envoyer un email | 03-29-70-60-23 | Lun - Ven, 9h-12h | 13h-17h

Les fuites d'eau coûtent cher !

Attention aux fuites !

Les fuites d’eau ne sont pas toujours visibles. Pourtant, même les plus discrètes peuvent vous coûter cher. 
Apprenez comment les détecter et y remédier !

Comment les éviter ?

Quelques gestes simples permettent d'éviter ce désagrément:

entretenir les joints de la robinetterie;

ne pas serrer "à fond" les robinet;

fermer le robinet d'alimentation général d'eau lorque vous quittez le domicile durant plusieurs jours.

Que ce passe-t-il en cas de fuite ?

En cas de fuite sur votre installation privative, vous pouvez bénéficier d'un échelonnement de votre facture d'eau (*), sous certaines conditions précisées ci-dessous.

- les fuites dues aux appareils ménagers, aux équipements sanitaires, ou aux équipements de chauffage;

- les fuites pour lesquelles la consommation n'excède pas le double de la consommation normale;

- les surconsommations résultant de négligences.

Comment faire pour bénéficier de l'échelonnement de votre facture en cas de fuite ?

A réception du courier vous informant d'une consommation anormale, localisez la fuite et faites-la réparer par une entreprise dans le mois qui suit.

Vous disposez d'un délai d'un mois pour solliciter l'échelonnement de votre facture d'eau par courrier adressé au SMGG contenant obligatoirement les informations suivantes :

  • la localisation et la nature de la fuite;
  • la date et les modalité de réparation de la fuite;
  • une attestation de réparation de fuite établie par un professionnel (entreprise de plomberie...) ou la copie de la facture de réparation (pièce obligatoire).

Si votre dossier est complet et répond aux conditions, il vous sera facturé :

  • pour l'eau : une consommation au maximum égale à 2 fois votre consommation normale;
  • pour l'assainissement (si vous êtes concerné) : votre consommation normale

Suivant les cas, l'échelonnement sera appliqué :

  • soit directement sur votre facture si la facturation n'a pas encore eu lieu
  • soit par un avoir à déduire de votre facture si celle-ci a déjà été émise.

(*) conformément aux dispositions des articles L 2224.12.4, R 2224.19.2 et R 2224.20.1 du Code Général des Collectivités Territoriales (issus de la Loi n°2011.525 du 17 mai 2011 et du Décret n°2012.1078 du 24 septembre 2012 relatif à la facturation en cas de fuites sur les canalisations d'eau potable après compteur.

Soyez vigilants : la présence de fuites peut avoir des conséquences importantes sur votre facture d’eau.

  • Un goutte-à-goutte au robinet vous fait gaspiller jusqu’à 43 800 litres d’eau par an, soit 178,70 € TTC *.
  • Un mince filet d’eau au robinet vous fait gaspiller jusqu’à 130 000 litres d’eau par an, soit 530,40 € TTC *.
  • Une fuite sur chasse d’eau vous fait gaspiller jusqu’à 25 litres par heure, 220 000 litres d’eau par an, soit 897,60 € TTC *.

* Calculé sur un prix moyen de 4,08 € TTC par m3 (tarif au 1er janvier 2017).

En cas de fuite, que faire?

Fuite sur le réseau public

Si vous avez repéré une fuite sur le réseau public (avant votre compteur d’eau), appelez au numéro spécial « astreinte eau » 03 29 70 71 56 (service disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7).
En votre qualité d’abonné du SMGG, vous bénéficiez de l’entretien et des réparations de l’installation alimentant votre habitation en eau potable, située entre la conduite publique et le compteur.

Si votre compteur est placé à l’intérieur de votre habitation, la partie de l’installation située entre la limite de votre propriété et ce compteur doit être accessible sur tout son parcours. Il vous revient d’en assurer la surveillance (résurgence d’eau, baisse de pression au robinet, …).

Pour plus de précisions, reportez-vous au Règlement de service (art. 13)

Fuite sur votre réseau privé (à partir de votre compteur d’eau) :

A partir du joint situé à la sortie du compteur, il s’agit de votre installation privée, dont la surveillance, l’entretien et les réparations sont à votre charge.